Plaidoyer en faveur de la recherche appliquée sur l’économie verte

Marrakech – Les participants à la 6ème édition de la Journée des Doctorants (JDC’2022) ont plaidé, vendredi à Marrakech, en faveur du développement de la recherche appliquée sur l’économie verte, qui s’est imposée dans les agendas nationaux et internationaux, afin de favoriser une croissance économique et un développement durable équilibré.

Les participants à cette rencontre organisée par le Centre National d’Etudes et de Recherches sur l’Eau et l’Energie (CNEREE) relevant de l’Université Cadi Ayyad (UCA) de Marrakech sous le thème « Eau et Energie : la recherche appliquée pour une économie verte », ont estimé nécessaire de hisser la recherche appliquée sur l’économie verte au rang de priorité afin de relever les défis qui s’imposent notamment, dans les domaine de l’eau et de l’environnement.

A noter que cette rencontre scientifique a pour finalité d’offrir aux doctorants des deux pôles de recherche du CNEREE (Eau & Énergie) l’opportunité de présenter et de débattre de l’apport de leurs travaux de recherche dans l’économie verte, avec un large public composé d’enseignants chercheurs, d’étudiants, des professionnels, des opérateurs, de la société civile, etc.

« La recherche scientifique et celle appliquée, notamment dans les domaines liés au développement durable, sont désormais des priorités pour faire face aux défis qu’impose aujourd’hui la gestion de l’eau dans la région Marrakech-Safi », a souligné la vice-présidente de l’Université Cadi Ayyad pour la recherche scientifique, la coopération et le partenariat, Mme Fatima-Zohra Iflahen, dans une allocution lue à cette occasion.

Ces défis, a-t-elle poursuivi, sont intrinsèquement liés à la sécurité alimentaire et à la sécurité nationale des pays, rappelant que l’UCA a été pionnière dans la recherche se rapportant aux domaines liés au développement durable, ainsi qu’à l’adoption d’une stratégie visant à s’ouvrir sur son environnement et à se pencher sur les enjeux nationaux liés à ce domaine.

Pour sa part, le Doyen de la Faculté des Sciences Semlalia de Marrakech (FSSM), M. El Hassan El-Mouden, a indiqué que cette rencontre permet aux doctorants de présenter leurs travaux de recherches sur ce sujet d’actualité, et donc de proposer des solutions innovantes pour la gestion, le traitement et la réutilisation de l’eau, ainsi qu’en matière des énergies renouvelables.

Dans ce sens, il a relevé que le CNEREE et la FSSM œuvrent en vue de développer certaines solutions favorisant l’utilisation des énergies vertes, des énergies alternatives et des matériaux naturels pour la production d’énergie, notant que cette journée d’étude, qui a connu la participation de certains acteurs économiques, constitue une opportunité pour proposer des solutions utiles pour la région.

De son côté, la Directrice du CNEREE, Mme Laila Mandi, a souligné que cette manifestation a pour objectif d’offrir l’opportunité aux doctorants de présenter l’état d’avancement de leurs travaux de recherche appliquée, qui sont menés au sein du Centre sur des thématiques liées aux ressources en eau, aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique des bâtiments.

Après avoir donné un aperçu détaillé sur le CNEREE, Mme Mandi a fait savoir que plus d’une trentaine de travaux de recherche sont en cours de réalisation, dans le cadre de projets financés aux niveau international ou national, qui s’intéressent au traitement des eaux usées, celles domestiques ou industrielles, et aux déchets solides, afin de trouver des solutions pour leur recyclage et réutilisation, ainsi qu’à l’utilisation des énergies renouvelables et des matières respectueuses de l’environnement.

Les principales thématiques débattues lors de la JDC’2022 ont été scindées en deux sessions, à savoir : « la gestion des déchets liquides et solides » et « les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique ».

Les interventions ont été sous forme de communications orales et/ou affichées présentées par les doctorants illustrant ainsi, l’état d’avancement de leurs travaux de recherche appliquée. Chaque session a été introduite par des conférences thématiques en présentiel ou à distance.

La journée a été clôturée par une table ronde animée par les coordonnateurs des projets R&D initiés par le CNEREE pour débattre et analyser l’apport de ces projets dans l’économie verte.

Cet événement, a connu la participation de plus de 100 chercheurs, experts, professionnels ainsi que des doctorants et a offert l’opportunité aux participants de partager leurs connaissances, leur savoir et leur savoir-faire afin d’élargir l’échange d’expériences et de résultats de recherche, contribuer au rayonnement des activités du Centre et d’encourager des initiatives de coopération nationale et internationale.