Programme Awrach : Quelque 2.148 bénéficiaires

Marrakech – Le nombre de bénéficiaires du programme « Awrach » au niveau de la préfecture de Marrakech, en ce qui concerne « les chantiers publics temporaires » est de l’ordre de 2.148.

Ce chiffre a été communiqué à l’occasion de l’organisation, lundi à Marrakech, d’une cérémonie de signature de plusieurs conventions de partenariat entre le Conseil de la préfecture de Marrakech, les départements ministériels concernés, des établissements publics et des associations partenaires, en vue de garantir l’inclusion économique des jeunes.

A cette occasion, il a été procédé à la signature d’une série de conventions de partenariat unissant cette instance élue, les directions régionales de la santé et de la protection sociale; de l’environnement; de l’équipement et du transport; des Affaires islamiques; de l’Education nationale, du préscolaire et du sport; la Coordination régionale de l’Entraide Nationale, et l’Association des Enseignants des Sciences de la Vie d’une part, et des associations de la société civile d’autre part.

Ces conventions portent sur la création de postes d’emploi temporaires dans des domaines d’intérêt général et de développement durable, entre autres, la construction de circuits routiers, la réfection de monuments et d’édifices publics, ou encore la plantation d’arbres.

Ces accords se fixent pour objectif ultime de garantir une meilleure inclusion économique des jeunes.

Dans une allocution de circonstance, M. Karim Kassi-Lahlou, wali de la région Marrakech- Safi, gouverneur de la préfecture de Marrakech, a insisté sur la nécessité de la conjugaison des efforts de l’ensemble des intervenants, en vue d’une implication positive à même de garantir la réussite de ce chantier social important, lequel aura, sans nul conteste, un impact positif en termes d’insertion de plusieurs catégories dans le tissu économique et social.

Dans une déclaration à la presse, Mme Jamila Affif, présidente du Conseil de la préfecture de Marrakech, a rappelé, quant à elle, que l’objectif du programme « Awrach » est d’accorder à l’élément humain un intérêt particulier, notant que lors de la période de la pandémie de la Covid-19, il a été procédé à la conclusion d’une convention de partenariat unissant le ministère de l’Inclusion Economique, de la Petite Entreprise, de l’Emploi et des Compétences et le Conseil de la préfecture de Marrakech.

Elle a rappelé la tenue du comité technique régionale, occasion de valider les associations sélectionnées, notant que la part de la préfecture de Marrakech du programme « Awrach » est de 2.148.

Et de poursuivre que la prochaine réunion de ce comité sera l’occasion de sélectionner d’autres associations, faisant part de son voeu de voir ce chantier couronné de succès, et ce grâce à la mobilisation sans faille de l’ensemble des intervenants.

Ce programme s’insère dans le cadre de la mise en oeuvre des dispositions de la circulaire du Chef du gouvernement visant la création de 250.000 opportunités d’emplois directs durant 2022 et 2023, dans le cadre de chantiers publics temporaires petits et grands à lancer à l’échelle territoriale, en partenariat avec les départements ministériels, les établissements publics, les autorités locales, les collectivités territoriales, ainsi que les associations de la société civile et des coopératives locales, outre les entreprises du secteur privé.

Le programme « Awrach » comprend deux volets : le premier porte sur les chantiers publics temporaires concernant 80% du nombre total des bénéficiaires, alors que le second concerne le soutien à l’inclusion durable (20% des bénéficiaires). Ces deux volets se proposent d’augmenter l’employabilité des personnes concernées.