Quelque 909 projets programmés par l’INDH au titre de 2022

Marrakech – Quelque 909 projets, d’un coût global de 448,90 millions de DH (MDH) sont programmés par l’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH) dans la région Marrakech-Safi, au titre de l’année 2022.

Ces projets concernent les programmes « Rattrapage des déficits en Infrastructures et services sociaux de base dans les territoires sous équipés » (35 projets), « Accompagnement des personnes en situation de précarité » (129 projets), « Amélioration du revenu et inclusion économique des jeunes » (369 projets) et « Impulsion du capital humain des générations montantes » (376 projets), selon les statistiques du Comité Régional du Développement Humain (CRDH) de Marrakech-Safi, réuni mardi à Marrakech.

Cette rencontre, présidée par le wali de la région Marrakech-Safi, gouverneur de la préfecture de Marrakech, M. Karim-Kassi Lahlou, a été marquée par la présentation de l’état d’avancement de la mise en œuvre des programmes de l’INDH au niveau de la région pour la période 2019-2021, qui a atteint environ 82% pour les 2.565 projets programmés, pour un coût global de 1,4 milliard de DH.

Ces projets concernent les programmes « Rattrapage des déficits en infrastructures et services sociaux de base dans les territoires sous équipés », « Accompagnement des personnes en situation de précarité » et « Amélioration du revenu et inclusion économique des jeunes ».

Ainsi, quelque 759 entreprises ont été créées au profit de 897 bénéficiaires, devant offrir à court terme quelque 1.958 emplois et plus de 5.428 emplois à moyen terme.

Au cours de cette réunion de travail, le Chef de la Division de l’Action Sociale à la wilaya de la région Marrakech-Safi, M. Anouar Tlemçani Dbira, a présenté un exposé détaillé sur l’état d’avancement de la mise en œuvre des programmes de l’INDH au niveau de la région pour la période 2019-2021, du programme régional de l’INDH au titre de l’année 2022.

L’assistance a été de même conviée à suivre des présentations sur le plan d’action régional relatif à l’enseignement préscolaire au titre de l’année 2023, le plan d’action régional relatif à la formation et au renforcement des capacités pour la période 2022-2023, et sur le plan d’action relatif à la réalisation des études relatives aux chaînes de valeur au niveau de la région.

Dans le secteur du préscolaire, Quelque 1.299 unités ont été programmées au niveau de la région pour la période 2019-2021, avec 1.191 unités achevées, auxquelles s’ajouteront 456 unités programmées pour l’année 2022. Ce programme devrait bénéficier à plus de 36.000 apprentis.

M. Dbira s’est attardé aussi sur l’état d’avancement des études relatives aux 9 chaînes de valeur inscrites au programme d’accompagnement des chaînes de valeur à fort potentiel en termes de création d’emplois, qui concernent l’écotourisme, le textile, les plantes aromatiques et médicinales, le Coding, les produits végétaux, l’Argan, le lait et les olives.

Intervenant à cette occasion, M. Kassi-Lahlou, a estimé que grâce aux efforts inlassables déployés par tous les partenaires, le bilan des trois ans et demi de la troisième phase de l’INDH au niveau de la région Marrakech-Safi est très « positif » et « motivant » et ce, malgré les difficultés rencontrées à cause de la crise pandémique de la Covid-19.

Il a également indiqué que dans le cadre du programme « Rattrapage des déficits en infrastructures et services sociaux de base dans les territoires sous équipés », les projets programmés concernent le renforcement des infrastructures dans les secteurs de l’éducation, de l’électrification rurale, de l’eau potable, et de la construction des routes pour désenclaver les zones reculées, et améliorer les conditions socio-économiques des catégories défavorisées.

Il s’agit de même de contribuer à la réhabilitation des structures de santé dans la région et à la création de nouvelles infrastructures, y comprises les maisons de Maternité et d’Accouchement et les Centres de santé,  tout en veillant à les doter des équipements nécessaires.

Après avoir passé en revue quelque statistiques et données générales relatives aux réalisations accomplies depuis le lancement de la troisième phase de l’INDH en 2019, M. Kassi-Lahlou, a souligné que ces résultats devraient motiver tous les partenaires pour continuer leurs efforts et assurer l’accompagnement, le suivi sur le terrain, l’évaluation continue et la réalisation des objectifs. La finalité étant de parvenir à améliorer les différents programmes et à garantir leur convergence avec les autres programmes des secteurs publics et des collectivités territoriales, et d’ouvrir la voie pour d’autres réalisations de qualité, à même de cadrer parfaitement avec le Nouveau Modèle de Développement (NMD), à travers la mobilisation de toutes les ressources et les énergies autour d’une vision d’avenir prometteur et ce, conformément aux Hautes Orientations de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

A l’issue de cette rencontre de travail, il a été procédé à l’approbation, à l’unanimité, du projet régional relatif à la dialyse péritonéale des enfants insuffisants rénaux au niveau de la région Marrakech-Safi.

D’un coût global de 3 MDH financés intégralement par l’INDH, ce projet bénéficie à 30 enfants.