Rahma Rkik, une militante « chevronnée » au service de la cause féminine

Par : Samir LOTFY
Benguérir (province de Rehamna) – Toujours accueillante, un large sourire plein le visage et un regard rassurant qui cache derrière lui une persévérance et une minutie inouïes, Mme Rahma Rkik est une militante associative des plus chevronnées, avec à son actif plusieurs années de labeur et d’engagement au service de la femme et des jeunes au niveau de la province de Rehamna.

Symbole du sérieux, de la détermination, mais aussi de la disponibilité, Mme Rkik se veut aussi l’exemple de la femme marocaine « battante », « perfectionniste » et combien même, « convaincue » du rôle indéniable et indispensable de la gent féminine dans la réussite de tout projet sociétal et de tout développement escompté.

Aux commandes de l’Association « Initiatives Féminines Rehamna », une entité bien structurée et tellement active sur la scène associative à l’échelle provinciale, Mme Rkik ne cesse de se dire très honorée et fière de pouvoir se consacrer en plein temps, à l’action associative et au bénévolat, occasion de venir en aide à ceux et celles qui sont dans le besoin, et surtout à apporter sa contribution aux multiples efforts soutenus de développement menés au niveau de cette province.

Cette grande expérience dans le domaine associatif et de l’action sociale édifiante et constructive, Mme Rkik la doit pleinement à sa sociabilité, sa proximité des personnes, sa parfaite maitrise de l’art de l’écoute et de l’échange avec tous ceux et celles qui la sollicitent, mais aussi, à un riche parcours académique car, après un baccalauréat en langue espagnole, et une formation à l’université Ibn Zohr d’Agadir, plus précisément au sein du Département de la littérature française, elle s’était envolée pour Tanger où, elle a pu décrocher, haut la main, un diplôme d’Assistante Sociale de l’Institut National de l’Action Sociale.

Mme Rkik dispose de plusieurs cordes à son arc, puisqu’elle a aussi opéré un passage brillant au Département social de l’Association Espagnole « PAIDEIA » et occuper les postes de coordinatrice au Centre de Femmes « Ahdane » à Tanger, et de directrice du Centre social Assadaka pour l’intégration des mineurs à Benguérir (Association Rawabite Assadaka).

Et ce n’est pas tout pour Mme Rkik qui a un CV bien garni et riche, étant donné qu’au-delà de son acharnement pour le bénévolat au sein de plusieurs associations locales et nationales, elle occupe le poste de présidente de l’Association régionale « Union Nationale Femmes du Maroc (UNFM) » entre autres missions.

Au plan personnel, Mme Rkik voue un grand amour pour la nature, la lecture diversifiée, les voyages et la musique, des préoccupations ayant largement contribué à l’édification de sa personnalité à la fois sereine mais aussi déterminée.

Approchée par M24, chaine télévisée de l’information en continu de la MAP, Mme Rkik, a fait savoir que l’Association « Initiatives Féminines Rehamna » se fixe une série d’objectifs placés sous le signe « la femme et les jeunes au service du développement » à savoir : l’appui aux efforts de développement, la promotion du sens de l’initiative privée chez la femme, et l’accompagnement de projets féminins organisés dans le cadre de coopératives et ce, à travers la sensibilisation, la formation, l’encadrement, l’accompagnement et le suivi, afin de parvenir à une parfaite insertion socio-économique des bénéficiaires au niveau de la province de Rehamna.

L’association se donne également pour missions l’accompagnement des jeunes porteurs de projets intéressant la province de manière générale, et la formation de cette catégorie sociale (hommes et femmes) dans des domaines, à même de leur permettre une insertion aisée dans le marché de l’emploi, a expliqué Mme Rkik, rappelant que son association oeuvre, aussi, en étroite collaboration avec l’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH) en tant que partenaire principal.

Et de poursuivre que l’Association « Initiatives Féminines Rehamna » noue des partenariats édifiants avec d’autres associations nationales et organismes internationaux à l’instar, de l’Agence Française de Développement (AFD).

« Nous travaillons conjointement sur de grands projets comme une Ecole pour la construction écologique, un projet sur l’éco-tourisme, une pépinière ou encore des projets se rapportant au développement. Il s’agit surtout, de projets édifiants qui devront cibler un plus grand nombre de bénéficiaires », s’est-elle félicitée.

Elle n’a pas manqué de préciser qu’au rang des missions de cette association figure également l’appui aux associations et coopératives féminines au service de l’intérêt général et du développement souhaité et ce, conformément aux Hautes Orientations de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

Dans ce sillage, elle a exprimé sa gratitude aux autorités provinciales, ainsi qu’aux différents acteurs oeuvrant dans le secteur social et engagés en faveur du développement durable.

Saisissant l’occasion de la célébration de la journée internationale de la femme, Mme Rkik n’a pas manqué de rendre un vibrant hommage aux hommes, ceux qui soutiennent les femmes et qui travaillent à leurs côtés en toute synergie et dans une complémentarité inouïe, en faisant prévaloir les principes d’excellence, de mérite et d’égalité des chances.

Mme Rkik a, par la même occasion, loué l’excellence du travail accompli par les femmes marocaines « battantes » dans tous les domaines et postes de responsabilité.

« Les femmes marocaines sont tellement chanceuses de par leur appartenance à cette grande Nation et ce merveilleux Royaume, sous la conduite éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI », a-t-elle dit, mettant en relief la Haute Sollicitude dont le Souverain ne cesse d’entourer la femme et ses droits.

Et pour preuve, la femme marocaine ne cesse de briller de mille feux et d’occuper actuellement de hauts postes de responsabilité, tout en faisant montre de compétence et de capacité à contribuer positivement au développement et au progrès du Royaume, a-t-elle conclu sur un ton de fierté et de joie.