Rencontre autour du Programme de Développement Régional 2022-2027

Marrakech – Une rencontre élargie de concertation et d’information autour du Programme de Développement Régional (PDR) 2022-2027 de la région Marrakech-Safi a été organisée, jeudi au siège de la wilaya de la région.

Présidée par le wali de la région Marrakech-Safi, M. Karim Kassi-Lahlou, et le président du Conseil régional, M. Samir Goudar, cette rencontre s’inscrit dans le cadre des efforts menés au niveau régional en vue d’adopter une approche participative pour l’élaboration du PDR associant tous les acteurs concernés, tout en veillant à la mise en œuvre des mécanismes participatifs de concertation.

Intervenant à cette occasion, M. Kassi-Lahou a rappelé le contexte dans lequel se tient cette rencontre ainsi que l’importance du PDR en tant que document de référence pour la programmation de projets et activités à caractère prioritaire pour les six prochaines années, en vue de réaliser le développement intégré et durable, à travers l’amélioration de l’attractivité des territoires de la région et le renforcement de la compétitivité économique. L’objectif ultime étant d’améliorer les conditions de vie de la population de la région.

Dans ce contexte, il a souligné que le précédent PDR a constitué une phase essentielle pour donner le coup d’envoi effective de la mise en œuvre du chantier de la régionalisation avancée, étant donné que cette expérience a abouti à plusieurs réalisations palpables, en plus de la cumulation de plusieurs conclusions ayant concerné les différents domaines de mise en œuvre de ce chantier Royal ambitieux.

L’actuel mandant du Conseil intervient dans un contexte spécial marqué par la consécration de la place de choix des régions, dans le sillage de la régionalisation avancée et la mise en œuvre de plusieurs réformes via le renforcement de l’ingénierie institutionnelle au niveau régional, des dispositions de la Charte Nationale de Déconcentration Administrative, qui a accordé à la région une place majeure.

Il intervient aussi dans le contexte de l’activation de la Commission régionale de coordination en vue de réaliser la convergence entre les politiques et les programmes publics et les Schémas régionaux d’aménagement des territoires (SRAT) et les PDR, outre la définition des missions des secrétariats généraux des affaires régionaux tout en adoptant l’approche participative avec tous les acteurs au sein de la région en vue de promouvoir la qualité des mécanismes et les procédures en vigueur, qui constituent « des nouveautés » qui exigent de consentir des efforts pour la réalisation d’une nouvelle génération de programmes de développement régionaux à la hauteur des attentes, a-t-il expliqué.

De son côté, M. Goudar a mis l’accent sur l’engagement de la région à adopter une méthodologie participative pour l’élaboration du PDR associant tous les acteurs régionaux, tout en veillant à l’activation des mécanismes participatifs de dialogue et de concertation, à travers l’accompagnement des instances consultatives du chantier d’élaboration de cette feuille de route, ce qui est de nature à définir de façon précise les besoins réels et pressants de la population de la région et la concrétisation de projets tenant en compte les mutations socioéconomiques imposées par la pandémie de la Covid-19.

Par la suite, une séance de débats a été ouverte avec la participation des gouverneurs de l’ensemble des provinces relevant de la région, des membres du Conseil régional et des chefs des services extérieurs, occasion pour les multiples intervenants de saluer la dynamique et la méthodologie de travail, ayant permis d’accélérer l’élaboration du SRAT, ainsi que les autres chantiers selon une stratégie de développement des pôles sectoriels et territoriaux.

Par la même occasion, l’accent a été mis sur les propositions formulées par les différents acteurs et partenaires concernés au sujet de l’élaboration du PDR.  Un débat qui se poursuivra selon une approche participative territoriale et sectorielle après le lancement officiel du processus d’élaboration du PDR.

A noter que cette réunion de travail a été marquée par la présence également des gouverneurs des provinces de la région, du secrétaire général de la préfecture de Marrakech, du secrétaire général des affaires régionales de la wilaya, des vice-présidents du Conseil régional, des présidents et vice-présidents des commissions permanentes, des présidents des instances consultatives du Conseil de la Région, outre des représentants des universités, des chefs des services décentralisés, des responsables des établissements publics dans la région et d’autres partenaires.