Réunion de démarrage de la mise à niveau de 12 centres de Communes

Essaouira – Une réunion consacrée au démarrage du programme de mise à niveau de 12 centres des collectivités territoriales relevant de la province d’Essaouira a été tenue, mercredi, au siège de la préfecture.

Présidée par le gouverneur de la province, M. Adil El Maliki, cette rencontre s’est déroulée notamment en présence des présidents des 12 communes concernées par ce programme d’envergure, du Directeur provincial de l’Habitat et de la politique de la ville, du chef de l’Agence Al Omrane, ainsi que des représentants des entreprises et des bureaux d’études chargés du suivi de l’exécution des travaux dudit programme d’une durée de six mois.

D’une valeur globale de 58 millions de DH (MDH), avec une contribution du Département de l’Habitat et de la politique de la ville à hauteur de 49.760.000 DH et des communes concernées (8.240.000 DH), les conventions relatives audit Programme de mise à niveau ciblent 12 Collectivités Territoriales, soit 18.659 ménages au total.

Il s’agit des Communes de Timzguida Ouftass (999 ménages), Tamanar (2.373), Sidi Ahmed Oumbarek (1.212), Imgrad (1.257), Aglif (1.620), Imi N’tlit (1.479), Sidi Ishak (1.935), Aït Aissi Ihahane (836), Akermoud (3.155), Tafdna (1.113), Moulay Bouzerktoune (1.267) et de Zaouiat Ben Hmida/centre Birkouate (1.413 ménages).

La mise en œuvre de ce programme ambitieux s’inscrit dans le cadre des actions et des efforts menés dans l’optique de la réduction des disparités spatiales, de la satisfaction des aspirations de la population locale et de la réalisation du développement socio-économique et territorial escompté, selon une approche participative et intégrée.

Dans une déclaration à la MAP, le Directeur provincial de l’Habitat et de la politique de la ville à Essaouira, M. Ahmed Bousset, a souligné l’importance de ce programme qui a pour principale finalité d’améliorer les conditions de vie de la population dans ces Centres, à même de les ériger en des espaces très attractifs aux investissements et aux activités génératrices de richesses et de valeur ajoutée au niveau de la province.

Il a rappelé qu’il s’agit du 2ème programme de mise à niveau des Centres des collectivités territoriales relevant de la province après celui ayant ciblé 6 autres Communes (2018-2019) où les travaux ont été achevés, avec pour ambition d’avoir une incidence positive sur les conditions de vie des citoyens, notamment en termes d’amélioration des infrastructures et d’accès aux services de base.

Lors de cette réunion, le gouverneur de la province d’Essaouira a insisté sur l’impératif du respect des délais impartis pour l’exécution optimale des conventions relatives à ce Programme de mise à niveau, a précisé le responsable, faisant savoir que les entreprises concernées vont entamer, dès la semaine prochaine, l’installation de leurs chantiers pour le démarrage des travaux.

M. Bousset a, en outre, affirmé que le Département de l’Habitat et de la politique de la ville ne cesse d’accorder une attention très particulière au développement des Centres émergents ou à caractère rural, ajoutant que d’autres programmes similaires seront mis en œuvre, à l’avenir, en vue de couvrir l’ensemble des Communes relevant du ressort territorial de la province d’Essaouira.

De telles interventions auront, sans nul doute, un impact indéniable sur les habitants de la province et contribueront à attirer davantage d’investissements, à favoriser la sédentarisation de la population dans ces Centres et à lutter contre l’exode rural, l’objectif principal étant de répondre aux aspirations et aux attentes des citoyens et d’aboutir au développement territorial intégré et durable souhaité, a-t-il conclu.