Safia El Moutaoukil: L’incarnation des principes prônés par la DGSN

Par : Samir LOTFY
Marrakech – Sereine, bien posée, laborieuse et discrète, Safia El Moutaoukil offre l’exemple éloquent de la jeune femme marocaine parmi celles qui ont su briller de mille feux au sein de la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN), en faisant montre de compétence, de rigueur et de sérieux. Des principes parmi d’autres que cette institution citoyenne si stratégique ne cesse de prôner et de disséminer parmi ses cadres et fonctionnaires.

Respectée par tous ceux et celles qui la côtoient au quotidien parmi ses collègues, Safia El Moutaoukil ne cesse de s’armer de « rigueur » et de « persévérance », à même de lui permettre déjà d’entamer un parcours professionnel si reluisant au sein de la DGSN pour se positionner, depuis 2018, aux commandes du Laboratoire Régional d’Analyses des Traces Numériques relevant de la préfecture de police de Marrakech.

Un succès et un épanouissement professionnels remarquables qui ne sont autres que l’aboutissement, dans les faits, de grandes qualités humaines et professionnelles dont cette jeune cadre de la DGSN ne cesse de faire montre mais aussi, d’un parcours scolaire et universitaire brillant surtout, après un Baccalauréat scientifique en poche, et la volonté manifeste de Safia El Moutaoukil d’unir sa passion pour la langue anglaise et sa curiosité pour l’outil informatique, l’ayant conduite à intégrer la prestigieuse Université Al-Akhawayn à Ifrane où, elle a pu décrocher un Bachelor en « Computer Science » (Science de l’ordinateur).

Son ambition ne s’était pas arrêtée à ce stade, puisque Safia El Moutaoukil avait opté si vite pour un voyage en Angleterre, le temps de pouvoir décrocher un autre diplôme, cette fois-ci, un Master en « Gestion des Systèmes Informatiques » délivré par la prestigieuse université de Middlesex à Londres.

Une réelle consécration de sa volonté inébranlable d’acquérir de nouvelles compétences, d’approfondir ses connaissances et de pouvoir, in fine, raffermir son expertise dans un domaine en nette et permanente évolution.

Avec tant de patriotisme et un amour inégalable pour son pays natal, Safia El Moutaoukil a vite plié bagage au terme de sa formation en Angleterre pour apporter avec elle, ce rêve de pouvoir mettre son expertise et son savoir-faire au service de son pays.

Une détermination qui l’a conduite dans un premier temps à occuper le poste de « Consultante en business intelligence » dans une société d’Offshoring, occasion d’approfondir davantage ses connaissances et de découvrir un volet intéressant dans le domaine de l’IT à savoir : « Le Digital Forensic et la cyber-sécurité ».

En 2015, elle avait décidé de réorienter sa carrière pour réussir à intégrer les services de la DGSN en tant que technicienne au sein du Laboratoire Régional d’Analyses des Traces Numériques relevant de la Police Judiciaire de Marrakech. Une structure technique des plus importantes et performantes de par son rôle indéniable en matière d’enquêtes pénales et d’investigations criminelles.

Approchée par M24, la chaine télévisée de l’information en continu de la MAP, Safia El Moutaoukil, avec léger sourire tracé sur un visage qui renferme déjà, rigueur et sincérité, a rappelé son parcours scolaire et universitaire brillant, faisant part de sa grande fierté et de la pertinence de son choix d’intégrer la DGSN, une institution « citoyenne » par excellence, avec une mission si noble à savoir : la garantie de la sécurité des biens et des personnes et la préservation de la quiétude et de la stabilité du Royaume, sous la conduite éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

Interrogée par ailleurs, sur le rôle du Laboratoire régional d’analyses des traces numériques, elle a rappelé que sa mission consiste à procéder aux expertises techniques indispensables pour mener les enquêtes pénales et les investigations criminelles, sur les supports électroniques et les moyens numériques.

« Avec mon équipe au sein de ce Laboratoire, nous menons des investigations numériques très poussées et nous faisons usage de techniques des plus pointues dans le domaine informatique mais le tout, dans le respect le plus scrupuleux des lois et procédures légales en vigueur », a-t-elle expliqué.

Pour davantage de précisions, Safia El Moutaoukil rappelle que le champ d’intervention des cadres opérant au sein de ce Laboratoire concerne aussi bien, les ordinateurs personnels, les agendas électroniques personnels (PDA), les téléphones portables, ainsi que les appareils photos numériques liés à une activité illicite…Bref, tout ce qui peut aider la justice et lutter contre les crimes numériques.

Compte tenu des évolutions remarquables que connait le domaine digital et afin de lutter efficacement contre la cybercriminalité, la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN), dans le cadre de sa stratégie de modernisation, a procédé au recrutement de profils hautement spécialisés et compétents dans le domaine informatique, tout en plaçant au coeur des priorités, la formation spécialisée et continue de ses cadres et ses fonctionnaires.

Sur un autre volet, Safia El Moutaoukil n’a pas manqué d’inciter les jeunes femmes à faire montre de persévérance, de vigilance et surtout de patience. « Ne craignez pas l’échec, car l’échec est le tremplin vers la gloire », a-t-elle conclu sur un ton d’optimisme et de fierté.