Tameslouht: La zaouïa Amgharia tient son moussem annuel

Commune Tameslouht (Province d’Al Haouz)- Le coup d’envoi du moussem culturel et religieux annuel de la zaouïa Amgharia, coïncidant avec la commémoration de l’Aïd Al Mawlid Annabaoui, a été donné samedi, à la commune Tameslouht relevant de la province d’Al Haouz.

La première journée de ce moussem, correspondant au 7ème Jour de la Naissance du Prophète Sidna Mohammed, Prière et Salut soient sur Lui (PSL), a été marquée par l’organisation d’une rencontre de communication initiée par le conseil de la Machiakha de la zaouia Amgharia sous le thème « Les valeurs de l’amour, de juste milieu et de solidarité chez les Marocains : Rôle des zaouïas et des mouvements soufis dans la consécration de ces valeurs avec le reste des composantes de la société marocaine », avec la participation d’érudits, de chercheurs concernés par le soufisme et en présence des descendants du Saint Moulay Abdellah Amghar, fondateur de cette confrérie religieuse.

Lors de cette rencontre, un vibrant hommage a été rendu au grand spécialiste du soufisme au Monde islamique, M. Ahmed Lakhlii.

Les témoignages des intellectuels et chercheurs concernés par le mouvement soufisme ont à cette occasion, mis en relief le rôle de cette grande figure marocaine dans la diffusion et le rapprochement du public des valeurs du soufisme et de ses grandes figures historiques au Royaume et au Monde islamique.

Dans une déclaration à M24, la chaine télévisée de l’info en continu de la MAP, M. Ahmed Lakhlii s’est dit « très fier d’être honoré ici à la zaouia Amgharia à Tameslouht, considérée comme la première « Dar Salah » au Maroc et le premier mouvement soufi au monde islamique », relevant que cet hommage vient en reconnaissance de son action inlassable en faveur de la diffusion du soufisme basé sur les valeurs de la paix, l’amour et la Sunna du prophète, qui incarnent la véritable philosophie et l’esprit de l’Islam.

Ahmed ben Abdelaziz Ben Mohamed Lakhlii est issu d’une grande famille soufie puisque son grand-père était un cheikh de la Tariqa Derkaouia Seddiqia à Tanger.

Titulaire d’une licence en sciences économiques, un diplôme des Etudes approfondies et un doctorat dans l’histoire des idées obtenus en France, Ahmed Lakhlii a aussi poursuivi des études à la Faculté Charia de Fès.

Son parcours en tant qu’animateur d’émissions médiatiques a commencé en 1997 lorsqu’il a intégré Medi1 Radio (Radio Méditerranée Internationale) à travers les émissions « Musique et samaâ soufis à travers le monde » et « Le samâa soufi ».

Ahmed Lakhlii a aussi animé des émissions sur le soufisme et ses grandes figures au profit notamment de la première chaine (Al Aoula), la deuxième chaine (2M), Médi1 TV, la Radio égyptienne CBC, BBC Radio et TV5.

Ce grand passionné du samaâ et la musique soufie a aussi fondé le groupe « Ibn Arabi » dédié à la préservation de ce genre artistique ancestral.

Dans une déclaration similaire, le cheikh de la zaouia Amgharia de Tameslouht, M. Essaidi Moulay Zaghloul, a indiqué que cette confrérie religieuse est considérée comme la première « Dar Salah » au Maroc et le premier mouvement soufi au monde islamique.

« Du vivant de son fondateur, cette zaouia attirait les disciples venus des quatre coins du Royaume et du monde islamique et a été le lieu de rassemblement de grands soufis, ascètes et érudits, qui vont porter le flambeau des sciences théologiques », a-t-il ajouté, citant à cet égard, le cas de Moulay Ahmed Ali Ben Raissoun, qui a passé 11 ans à Tameslouht, avant de revenir à Tazrut (Jabal al alam) pour fonder la zaouia Raissounia sur recommandation du saint Moulay Abdellah Amghar.

Dans ce contexte, M. Essaidi Moulay Zaghloul a fait remarquer que les zaouïas continuent de jouer les rôles de l’encadrement religieux et la promotion des valeurs de paix et tolérance grâce à leur proximité des citoyens.

Cette journée a été aussi marquée par la présentation d’un projet d’ouvrage sur la descendance et la généalogie des « Al Amghar » de ses auteurs Moulay El Hassan Al Azhari et Moulay Fouad Amghari.

Le programme de moussem de Tameslouht comporte des conférences, des majaliss Dikr et Samaâ, des spectacles de tbourida ainsi que des activités culturelles diverses et variées.

L’organisation de cet événement annuel vise aussi le renforcement des liens entre les descendants du Saint Moulay Abdellah Amghar, résidant dans les quatre coins du Royaume.