UNHCR-CNOM: Des interventions chirurgicales au profit de réfugiés

Marrakech – Des interventions chirurgicales ont été effectuées, lundi à Marrakech, au profit de trois réfugiés de nationalités différentes et ce, dans le cadre de la mise en œuvre de la Convention conclue entre le Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (UNHCR) et le Conseil National de l’Ordre des Médecins (CNOM).

Il s’agit d’une femme sénégalaise, d’un homme irakien et d’un enfant syrien qui ont, ainsi, bénéficié, de cette action humanitaire consistant en des interventions chirurgicales de la cataracte, d’une tumeur conjonctivale et de l’hypospadias, au profit de ces réfugiés.

Dans une déclaration à la MAP à cette occasion, Mme Rima Lablaili, responsable des partenariats à l’UNHCR, a fait savoir que des actions similaires ont été menées au niveau des régions de Rabat-Salé et d’Oujda, relevant que le nombre total des bénéficiaires de ces différentes initiatives à l’échelle nationale a atteint une soixantaine de réfugiés actuellement.

Ces actions de solidarité hautement louables traduisent l’adhésion et l’engagement de la société marocaine (institutions, société civile, etc…) pour la défense des droits des réfugiés, a-t-elle souligné.

Et d’enchaîner que ces initiatives reflètent également le succès de la politique nationale d’immigration et d’asile, initiée conformément aux Hautes Instructions de SM le Roi Mohammed VI, en septembre 2013.

Mme Lablaili n’a pas manqué d’exprimer l’ambition quant à une forte et fructueuse participation du Royaume au prochain Forum mondial sur les Réfugiés, prévu à Genève en 2023.

De son côté, le président du Conseil régional de l’Ordre des Médecins de Marrakech-Safi, Tarik Hanich, a mis en évidence, dans une déclaration similaire, l’engagement du Maroc dans la défense et le respect des droits de l’Homme, et des réfugiés en particulier.

De ce fait, le CNOM a conclu une convention de partenariat avec l’UNHCR pour faciliter l’accès aux soins des réfugiés installés au Maroc, a-t-il noté, affirmant que cette initiative marque ainsi la concrétisation de cette convention au niveau de la région Marrakech-Safi, en collaboration avec plusieurs médecins et cliniques du secteur privé.

Avec la réalisation, aujourd’hui, de ces interventions chirurgicales au profit de réfugiés de différentes nationalités (syrienne, irakienne et sénégalaise), « nous sommes, ainsi, en train de cueillir les premiers fruits » de ce partenariat, a-t-il expliqué.

« Une action que nous voulons durable et continue dans le temps » en faveur des réfugiés, a-t-il soutenu.

A noter que l’UNCHR et le CNOM ont signé, en mai dernier à Rabat, une convention de partenariat visant à favoriser l’accès des réfugiés et demandeurs d’asile aux soins de santé et à lutter contre la propagation du nouveau coronavirus sur le territoire national.

Ce partenariat s’inscrit dans le cadre du soutien à la politique nationale d’immigration et d’asile, initiée conformément aux Hautes Instructions de SM le Roi Mohammed VI, en septembre 2013.

En vertu de cette convention, le CNOM s’engage à apporter son soutien aux populations de réfugiés et demandeurs d’asile, en assurant des consultations dans les différentes spécialités médicales, y compris dans le domaine de la psychologie, par des médecins volontaires.

De même, le Conseil s’engage à appuyer l’UNHCR dans sa démarche visant à établir des conventions avec les cliniques et laboratoires marocains, mais aussi à faire des dons de médicaments au bénéfice des réfugiés.

A travers ce partenariat, le CNOM partage aussi la noble mission de permettre aux populations vulnérables, y compris les réfugiés, l’accès aux services médicaux.